Sans douceur excessive – Lee Child

Date de publication : 2006
Date édition française : 2009 (Points)
Genre : Thriller
Personnage principal : Jack Reacher ex-officier de police militaire et baroudeur

Un jour que Jack Reacher était tranquillement installé à la terrasse d’un café, il remarque un homme qui monte dans une voiture et démarre. Le lendemain, alors qu’il était installé à la même place, un homme vient recueillir son témoignage et lui demande de le suivre. C’est ainsi qu’il rencontre Edward Lane, chef d’un groupe de mercenaires, intervenant dans les conflits mondiaux, mandatés par le Pentagone. L’épouse et la fille de Lane viennent d’être enlevées et une forte rançon lui est demandée. La voiture que Reacher avait remarquée la veille contenait la rançon de 1 million de dollars. C’est ainsi que Reacher va collaborer avec la bande de mercenaires pour retrouver les ravisseurs. Au cours de son enquête, Reacher va découvrir que tout n’est pas aussi simple : l’épouse précédente de Lane a aussi été kidnappée et assassinée, les choses semblent se répéter. Reacher après avoir localisé les ravisseurs qui se sont enfuis en Angleterre, s’apercevra que ce ne sont pas vraiment les « méchants » et que le rapt n’en était pas vraiment un. Il va se retourner contre ses commanditaires. Il y aura un combat sanglant, avec des armes de guerre, entre anciens militaires. La bonne cause, qui n’était pas celle que l’on croyait au départ finira par triompher.

Jack Reacher est le héros récurrent de Lee Child. C’est un ex-officier de la police militaire, c’est un grand Balèze très sur de lui, de sa force et de sa compétence de combattant. Il n’a aucune attache, pas de famille, pas d’adresse, pas de possession personnelle autre que ses habits. Il voyage sans bagages, simplement avec une brosse à dents dans sa poche. Il a une maîtresse au cours de ses aventures mais il ne s’y attache pas, ce sera une autre dans une autre aventure. C’est agréable à lire et on passe un bon moment mais ce n’est pas non plus le genre de livre qui vous marque. On peut aimer ou ne pas apprécier le héros qui se bat pour la juste cause mais qui reste une espèce de Rambo n’hésitant pas à faire sauter la tête de ses ennemies à grand coup de fusil de guerre, sans douceur excessive ! Divertissant sans plus.
Ma note : 3,5 / 5

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Moyen, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*