Le problème à trois corps – Liu Cixin

Par Raymond Pédoussaut

leproblemeatroiscorpsDate de publication originale : 2006 (San Ti)cixin
Date de publication française : 2016 chez Actes Sud
Genre : Science-fiction
Personnages principaux : Ye Wenjie, astrophysicienne – Wang Miao, expert en nanotechnologie – Shi Qiang, policier atypique

Lors de la Révolution culturelle Ye Wenjie, fille d’un professeur de physique victime des gardes rouges, doit suivre un programme de rééducation. Elle est affectée au Pic du Radar, un endroit coupé du reste du monde, dans lequel se déroule un projet secret, le projet Côte Rouge. Une gigantesque antenne tournée vers le ciel domine le lieu. D’abord chargée de banales opérations de maintenance, Ye Wenjie devient indispensable au fonctionnement du centre de recherche. Trente huit ans plus tard, la communauté scientifique est en plein désarroi. Tandis que des phénomènes mystérieux et inexpliqués se produisent, les scientifiques constatent que les lois de la physiques, qu’ils croyaient immuables, n’existent plus. De nombreux physiciens se sont suicidés. Des experts scientifiques, des membres de la police, de l’armée et des représentants des organisations internationales (OTAN, CIA …) tous réunis (en Chine évidemment), aboutissent à la conclusion qu’on cherche à détruire la recherche scientifique. La guerre est déclarée contre un ennemi invisible et non identifié. Un drôle de jeu de réalité virtuelle, le jeu des Trois Corps, en vogue chez les élites, semble avoir un rapport avec la situation présente, il donne des pistes pour la compréhension des événements qui se déroulent.

L’intrigue, dans sa branche principale, serait simple si une multitude de branches secondaires ne venaient s’y greffer dessus. L’impression générale qu’il en résulte c’est que ça part dans tous les sens. De plus l’auteur s’est efforcé de donner une caution scientifique à son intrigue. Ainsi nous devons absorber des notions de physique, d’astronomie, d’astrophysique, de nanotechnologie, de structure de la matière, d’informatique … Les concepts développés ralentissent beaucoup le déroulement de l’intrigue et peuvent paraître fastidieux. Les lecteurs de formation non scientifique risquent la migraine s’ils essaient d’assimiler les explications fournies par l’auteur … ou de fermer le livre. Les longues descriptions d’un jeu de réalité virtuelle peuvent aboutir au même résultat. C’est donc un univers bien particulier mêlant science et mystère que développe Liu Cixin. Il n’est pas facile ni évident de s’immerger dans ce monde. C’est de la hard science-fiction affirment les spécialistes.

Les personnages, nombreux, sont campés grossièrement. Ils se déterminent surtout par leur rôle (physicien, militaire, policier …). La psychologie ne semble pas avoir beaucoup d’intérêt pour l’auteur. Là aussi le grand nombre d’acteurs accentue encore l’impression de complexité du roman.

Le roman contient une critique de la société chinoise, mais pas l’actuelle, celle qui a précédé : la Révolution culturelle. Certains ont loué le courage de l’auteur, alors que celui-ci n’a fait qu’aller dans le sens des autorités qui ont considéré que la Révolution culturelle fut une «catastrophe pour le Parti, l’État et le peuple tout entier». Il n’y a pas la moindre réprobation du régime autoritaire d’aujourd’hui, ce livre n’a pas dérangé le moins du monde les gouvernants actuels.

Certains chroniqueurs ou commentateurs reprochent à l’éditeur français (Actes Sud) de spoiler l’histoire sur la quatrième de couverture, ils recommandent de ne pas la lire pour préserver le suspense et le mystère. J’ai donc essayé de faire une chronique sans divulguer les éléments essentiels de l’histoire. Ce n’est pas facile !

Le problème à trois corps est un roman assez long (432 pages), ambitieux, exigeant, qui me semble réservé aux passionnés de science-fiction. Les lecteurs occasionnels, qui comme moi, ont du mal à s’immerger dans un monde totalement imaginaire et à suivre les pérégrinations inter-galactiques de l’auteur risquent de se rebuter avant la fin du livre. Toutefois, dans sa dernière partie, un problème passionnant est abordé : si un contact avec une civilisation extra-terrestre se réalisait, quelles seraient les réactions ? Quelles en seraient les conséquences ?

Le problème à trois corps est le premier tome d’une trilogie déjà publiée en totalité en Chine et aux États-Unis. Il a obtenu le prix Hugo du meilleur roman en 2015. Une adaptation cinématographique est en cours, sa sortie est prévue en 2017. Liu Cixin est l’écrivain de science-fiction le plus populaire de Chine.

Extrait : 
Comment et à quel degré d’influence l’établissement d’un contact avec une civilisation extraterrestre allait-il impacter les sociétés humaines ? C’était une question très sérieuse, mais qui n’avait été considérée systématiquement que depuis quelques années seulement. C’était désormais un sujet en vogue qui suscitait beaucoup d’études, dont les conclusions pouvaient parfois être déroutantes.
Les projections idéalistes du passé avaient volé en éclats. Les spécialistes en étaient arrivés à la conclusion que, contrairement aux espoirs romantiques de la plupart des gens, il n’était pas souhaitable que la race humaine dans son ensemble entre en contact avec une civilisation extraterrestre. Au lieu d’unifier l’espèce humaine, ce contact aurait pour effet de la diviser et aggraverait plutôt qu’il ne réduirait les conflits internes entre les différentes civilisations de la Terre. En somme, les experts prévoyaient que, dès qu’un contact serait établi, les différences culturelles entre les peuples seraient exacerbées et que cette division au sein de l’espèce humaine mènerait à la catastrophe. La conclusion la plus effrayante était que ces impacts resteraient invariables, peu importe le degré ou la manière d’entrer en contact – unidirectionnel ou bidirectionnel – avec la civilisation extraterrestre, ou bien avec la forme ou le niveau d’évolution de cette civilisation.

leproblemea3corps-amb

Familles d’orbites pour un problème à trois corps

Ma note : (3,5 / 5)

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Chinois, Moyen, Science-fiction, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*