Cemetery Road – Greg Iles

Par Raymond Pédoussaut

Date de publication originale : 2019 (Cemetery Road)
Date de publication française : 2021
– Actes Sud
Traduction anglais (américain) :
Thierry Arson
Genres :
Thriller, roman noir
Personnage principal :
Marshall McEwan, journaliste

Marshall McEwan est un journaliste qui a connu la consécration en étant récompensé par le prestigieux Prix Pulitzer. Il doit revenir dans sa ville natale de Bienville dans le Mississippi pour s’occuper de son père très gravement malade. Mais c’est aussi l’occasion de renouer avec Jet, son amour de jeunesse. Mais Jet est maintenant mariée avec Paul, le copain d’enfance de Marshall. Le fait que Paul lui a sauvé la vie lors de son reportage en Irak n’empêche pas Marshall et Jet de se retrouver tous les jours pour faire l’amour. Mais c’est doublement risqué, car d’une part, Paul a une formation de soldat d’élite, c’est un homme dangereux s’il apprend qu’il est trompé et d’autre part il est le fils d’une famille puissante dont le père est membre du Poker Club, une association de riches hommes d’affaires qui font la pluie et le beau temps dans la ville, usant de la corruption et de méthodes mafieuses. Et justement le Poker Club a réussi à attirer un industriel chinois qui doit construire une usine de papier. Mais ce projet peut être mis en cause par Buck Ferris, archéologue, mais aussi père de substitution pour Marshall. Ferris veut démontrer que le site sur lequel l’usine doit être construite est un site archéologique d’une grande valeur qu’il faut préserver. Le cadavre de Ferris est retrouvé quelques jours plus tard, flottant sur le Mississippi. Accident ou meurtre ? Marshall McEwan n’a pas de doute : il reprend le journal local, dirigé jusqu’alors par son père, dans lequel il dénonce les agissements du Poker Club. Ce n’est pas bien vu et c’est surtout très dangereux.

Dans ce livre plusieurs histoires s’enchevêtrent pour former une intrigue très dense : il y a l’affaire de l’usine à papier sur le site archéologique, les amours de Jet et Marshall, la jeunesse et le passé des protagonistes, les magouilles du Poker Club et, en plus, de nombreuses digressions. L’intrigue, solide et consistante, accroche bien le lecteur, mais les péripéties et retournements de situations se succèdent si bien que l’on est quelque peu submergé. Il se dégage parfois l’impression que l’auteur en fait trop, tel un acteur qui se laisse emporter par son rôle.

Les principaux personnages ont tous des fêlures liées à leur passé. Marshall a perdu un frère qui s’est noyé dans le fleuve lors d’un stupide défi entre adolescents. Son père l’a tenu responsable de ce drame. Plus tard, marié, son fils de deux ans s’est noyé dans leur piscine. Son mariage n’a pas résisté à cette tragédie. Jet a toujours été amoureuse de Marshall, mais elle a épousé Paul qui n’a pas réussi à lui donner d’enfant. Pour en avoir un, elle a choisi la pire méthode, ce qui la rend très vulnérable. Paul, le mari de Jet et l’ami d’enfance de Marshall, est traumatisé par les guerres menées en Afghanistan et en Irak. Il soupçonne Jet de le tromper. Il est dépressif, parfois suicidaire, il boit beaucoup. Paul est une menace permanente et étant donné son passé de militaire expert dans le maniement des armes, c’est une grenade qui risque à tout moment d’éclater. Le père de Paul est un homme puissant sans aucun scrupule. Il écrase son fils sous son autorité et il est fasciné par sa belle-fille, Jet. Ajouté à tout ça les manigances du Poker Club et nous obtenons le cocktail explosif mis en place par l’auteur.

Ce roman est long (768 pages), foisonnant et captivant. Greg Iles maîtrise parfaitement les codes du thriller qu’on a du mal à lâcher après l’avoir commencé, toutefois un peu plus de simplicité dans l’intrigue et plus de sobriété en général auraient été bénéfiques.

Extrait :
Tout arrive si vite que j’ai du mal à entrevoir toutes les implications des derniers développements. Il y a deux jours, Buck Ferris a été assassiné par des décideurs qui, j’en avais la conviction, étaient intouchables. Et maintenant quelqu’un me fournit des renseignements qui pourraient les envoyer en prison. Mais si je les utilise, le prix à payer pourrait être ma mort des mains d’un propriétaire de casino né dans le New Jersey. Bien sûr, pour que Tommy Russo me tue, encore faudrait-il que je vive assez longtemps pour imprimer l’article qui le rendra fou de rage et le décidera à me supprimer. Et avec Max qui menace de montrer à son fils la vidéo sur laquelle je fais l’amour avec sa femme, même cette espérance de vie n’est pas garantie.

Bienville, Mississippi

Niveau de satisfaction :
4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Remarquable, Roman noir, Thriller. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.