Metamorphosis – Vivianne Perret

Par Michel Dufour

Date de publication originale : 2016 (Éditions du Masque)
Genre : Enquête
Personnage principal : Houdini

Vivianne Perret voyage et écrit beaucoup dans bien des domaines. Cet Houdini est le premier d’une série historique qui nous montrera Houdini enquêter dans le monde entier. Comme j’ai toujours été attiré par les magiciens, et particulièrement Dickson et Houdini, je m’attendais à beaucoup. Peut-être à trop. En tout cas, la pâte n’a pas levé.

Houdini et Bess, son épouse, donnent des spectacles fort appréciés à San Francisco. Un riche marchand chinois lui demande de retrouver sa nièce, apparemment enlevée sur le bateau qui l’emmenait dans cette grande et superbe ville de l’ouest américain. Puis, un agent du FBI lui confie une mission si secrète qu’elle échappe un peu au lecteur : un riche financier aux puissantes influences politiques serait mêlé aux multiples trafics des groupes mafieux qui sévissent dans le Chinatown, particulièrement la soumission des jeunes filles à la prostitution. Houdini n’est pas vraiment doué pour ce genre de travail et il semble perdu le plus souvent. Mais, comme on suit aussi plusieurs autres histoires plus ou moins liées à l’histoire principale, le lecteur aussi est perdu. Heureusement : de beaux hasards réuniront tout ce beau monde de magiciens, de policiers, de truands, de tueurs, dans un même lieu, ce qui facilitera une finale heureuse.

Pourquoi ce roman ne m’a pas embarqué ? C’est comme si l’auteure avait voulu en faire trop et que tout est traité en surface. Les personnages sont minces, même Houdini et sa femme : un joyeux magicien plutôt vaniteux et une petite femme amoureuse, fière de lui, mais indépendante au point d’agir sans trop réfléchir. Un quartier chinois dont on apprend les noms de rue, mais qui manque de vie, d’odeurs, de saveurs. Des policiers interchangeables. Un agent du FBI qui charge Houdini d’une mission, dont on ne comprend pas très bien en quoi elle consiste. De toutes façons, il y a tellement de personnages et tellement d’intrigues différentes qui se déroulent en même temps et sans trop de cohérence que les enquêtes de Houdini se résument pratiquement à plusieurs marches dans le Chinatown de San Francisco. Quant à ses talents de magicien, en dehors des représentations officielles, ils se réduisent pratiquement à se sortir d’une camisole de force et à débarrer une porte.

Un enquêteur, des méchants, un enlèvement, quelques meurtres et des données historiques pertinentes ne suffisent pas à constituer un bon roman policier.

Extrait :
Allongé sur la couchette, il réfléchissait, incapable de trouver le sommeil. Il prenait conscience de l’énormité de la situation. Il aurait voulu se dédouaner de ses actes en les mettant sur le compte d’un tempérament impulsif ou d’un coup de folie. Rien n’était plus faux s’il fouillait le tréfonds de son âme pour y découvrir un peu d’honnêteté. Combien de fois en avait-il rêvé ? Combien de fois avait-il songé à la manière dont il devrait se comporter si par miracle il en avait la possibilité ? Il n’avait pas agi sur un coup de tête. Au contraire, l’idée avait lentement fait son chemin, aussi invraisemblable fût-elle, s’insinuant en lui tel un délicieux poison. Et lorsque cette incroyable opportunité s’était présentée, il l’avait saisie.

La prostitution dans le Chinatown de San Francisco vers 1900

Ma note : 3 Stars (3 / 5)

 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Enquête, Français, Moyen, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*