Organigramme – Jacques Pons

Par Raymond Pédoussaut

Date de publication originale : 2018 (Hugo Thriller)
Genre : Thriller
Personnage principal : Yasmina Sall, nouvelle venue dans l’équipe des managers de la maison de luxe Louis Laigneau

Bienvenue dans le monde merveilleux de la mode et du luxe ! La maison Louis Laigneau est un fleuron du domaine. Le management y est moderne : pression constante sur les employés, disponibilité permanente exigée, culture des résultats. Le PDG adore les devises creuses du genre : Créativité – Vision – Exécution. En cette fin d’année 2016, les résultats sont bons, afin d’appréhender les nouveaux défis et de stimuler les forces vives, le PDG invite les managers à un séminaire de créativité et de libération des énergies à Marrakech. Pour ne pas pénaliser les performances ce séminaire se déroulera pendant le week-end. Ce qui ne choque que Yasmina Sall, la dernière arrivée, les autres au contraire estiment que c’est super sympa de la part de notre direction de nous récompenser avec un séminaire comme celui-là. En guise de récompense, ce sera l’horreur : un mystérieux personnage harcèle moralement et physiquement les dirigeants. Il paraît animé par une haine féroce contre tous les membres de l’entreprise. Qui est-il et quelles sont ses motivations ? Personne ne le sait mais il semble connaître parfaitement la boîte.

L’auteur développe une intrigue qui lui permet de réaliser un thriller sur fond de vengeance et procéder à une observation critique du monde de la mode. Côté thriller, le scénario de la vengeance est assez classique même si quelques ficelles sont un peu grosses : par exemple le rapatriement de Yasmina en France qui lui permettra d’échapper à la catastrophe finale. Quelques invraisemblances parsèment aussi cette histoire : des civils participent à l’intervention de la BRI, ce sont même eux qui entrent les premiers sur les lieux d’un assaut. C’est dans la description de l’univers de l’industrie du luxe que l’auteur se montre le plus convaincant. C’est avec un œil ironique qu’il examine ce petit monde souvent superficiel. Le style de management, une vraie machine à broyer les individus, y est aussi dépeint de façon sarcastique. Les ConfCall (Conférence à distance) et les CoDir (Comité de Direction) se succèdent, chacun essaie de s’y montrer à son avantage. Les cadres sont à la fois arrogants et pathétiques.

Des personnages un peu caricaturaux et l’utilisation de quelques clichés dans fonctionnement de l’entreprise n’empêchent pas ce roman d’être captivant et d’offrir une lecture divertissante tout en dévoilant l’envers du décor d’une industrie du luxe peu affriolante.

Extrait :
Comme tout cela s’annonce bien !
J’avais prévu d’entamer la partie au retour de Marrakech, mais les circonstances m’ont offert une entrée en matière spectaculaire. J’observe tout, j’écoute tout, j’analyse tout depuis six mois. Louis Laigneau est une petite boîte, après tout, et dans cette volière de perruches surexcitées, il est aisé de glaner toutes les petites informations que l’on qualifie dans ce milieu de croustillantes, que je traite pour ma part comme de l’engrais précieux qui fertilise les modalités de ma vengeance.
Lorsque je mettrai la touche finale à mon projet, tout ce système fait de faux-semblants, d’humiliations, d’infantilisation à outrance, toute cette machine factice qui se nourrit des personnes en annihilant les personnalités sera réduite à néant. Moi aussi, mais ça m’est égal. J’ai eu la faiblesse de supporter le poids de cette machine pendant si longtemps. Je ne veux pas qu’elle me survive. Ils ont semé la destruction et le chaos jusqu’au plus profond de mon être, mais ils perdront tous cette immunité qu’ils pensent détenir sans condition.

Niveau de satisfaction :
(4 / 5)

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Français, Remarquable, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.