Croco-Deal – Carl Hiaasen

Par Raymond Pédoussaut

croco-dealDate de publication originale : 2006 (Nature Girl)Hiaasen
Date de publication française : 2008 (Denoël)
Genre : Humoristique
Personnage principal : Honey Santana intolérante à l’insensibilité et à la bétise

Honey Santana travaillait dans une poissonnerie mais elle a perdu son travail lorsque son patron, un dénommé Piejack, a voulu la peloter. Elle l’a stoppé net d’un bon coup de maillet dans les testicules, celui qui servait à couper les pinces de crabes. Pour bloquer définitivement l’ardeur du patron lubrique Honey a poursuivi son opération refroidissement en sortant une grosse tranche de thon de la glacière et en lui fourrant dans son froc. L’enthousiasme de Piejack a été douché, mais il n’a pas été pour autant libéré de son fantasme : posséder Honey. Après ça, Honey doit envisager une reconversion professionnelle. Elle pense organiser des écotours pour emmener des touristes en kayak à travers la mangrove. Elle était en train d’en parler à son fils Fry lorsque qu’un démarcheur téléphonique vient l’interrompre pour lui proposer une ranchette sur cinq hectares de terrain boisé et vierge. Le démarcheur, Boyd Shreave, n’a pas tiré le bon numéro avec Honey : au bout de quelques minutes de conversation épuisante il est tellement à bout qu’il conclut son démarchage par un retentissant : « Va te faire mettre, espèce de vieille pouffe aigrie. ». Lui aussi vient perdre son boulot. Mais avec Honey les choses ne vont pas en rester là.

D’autres personnages vont intervenir dans cette histoire dense, notamment :
– Eugénie Fonda, maîtresse et partenaire de Shreave dans la boîte de télémarketing Sans Trêve ni Relâche.
– Dealey, le détective privé employé par l’épouse de Shreave.
– Sammy Queue de Tigre, un jeune et ténébreux indien Séminole à la recherche de ses racines.
– Perry Skinner ex-mari de Honey, père de Fry.
– Gillian Sainte-Croix, étudiante et peut être future personnalité-météo.
Tout se petit monde va se retrouver dans les Everglades dans la région appelée Dix Mille Îles et même plus précisément dans la seule île de Dismal Key. Ça va être chaud !

Cette galerie de personnages que nous offre Carl Hiaasen est très réjouissante. Chaque protagoniste apporte une note personnelle qui rend l’ensemble jubilatoire, d’autant plus que l’auteur a eu l’habileté de monter une intrigue astucieuse qui permet de réunir tous ces gens qui viennent d’endroits différents dans un seul lieu.
Si côté comique des personnages apparaît d’abord, la tendresse est toujours présente en filigrane, surtout pour les personnages féminins. Enfin l’action débridée est digne d’un thriller.

Si vous en avez marre des tueurs en série ou si vous sortez d’un roman noir déprimant, je vous conseille de prendre un livre de Carl Hiaasen, vous retrouverez rapidement le sourire. L’humour déjanté de Croco-Deal (je préfère le titre anglais Nature Girl) vous mettra de bonne humeur. Ça ne révolutionne pas la littérature mais ça fait du bien.

Extrait :
Honey avait beau comprendre que la première tête de nœud venue ne représentait pas forcément une menace pour son fils, elle n’en bataillait pas moins avec une intolérance rageuse contre l’insensibilité et la bêtise, l’une comme l’autre abondant en Floride du Sud. Cela exaspérait Fry et son père, qui avaient du mal à comprendre comment elle avait pu devenir comme ça.
Honey avait tâté de plusieurs médecins et de plusieurs traitements avec des résultats imperceptibles. En fin de compte, elle en vint à croire que son état était de ceux pour lesquels la médecine ne peut rien ; elle était vouée à exiger plus de politesse et d’égards de la part de ses frères humains qu’ils n’en exigeaient pour eux-mêmes. Ce que son mari jugeait une obsession loufoque, Honey Santana s’en défendait en le qualifiant de crises d’intense lucidité contrôlée. Tout en niant être mentalement instable, elle n’affirmait jamais être normale, non plus. Elle était consciente que des pulsions peu communes s’emparaient d’elle comme sous l’effet d’un ensorcellement.

Un jour, peu après la naissance de Fry, Perry Skinner avait rapporté à la maison un CD des Eagles, groupe plus country que rock, d’après lui. Il avait dit à Honey qu’une chanson sur le disque le faisait penser à elle et elle l’avait tout de suite repérée : Learn To Be Still.

Eagles – Learn To Be Still

Ma note : (4 / 5) Croco-Deal-amb

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Humour, Remarquable, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Croco-Deal – Carl Hiaasen

  1. belette2911 dit :

    Salut ma poule ! On ne te voit plus… 🙁

    Voilà encore un roman que je dois lire mais que je n’ai pas encore eu le temps… 😛

    • Ray dit :

      J’espère que je te manque un peu. Je vais revenir bientôt.
      Carl Hiaasen c’est bien pour se changer les idées. À consommer à petites doses toutefois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*