Coup de vent – Mark Haskell Smith

Par Raymond Pédoussaut

Date de publication originale : 2018 (Blown)
Date de publication française : 2019 – Gallmeister
Traduction : Julien Guérif
Genre : Thriller financier
Personnages principaux : Bryan LeBlanc, trader à Wall Street – Neal Nathanson, chargé des recouvrements spéciaux – Seo-yun directrice d’une équipe de traders – Chlöe, navigatrice en solitaire

Bryan LeBlanc est trader à Wall Street. C’est un des meilleurs : il est doué pour décrypter l’info et prendre la bonne décision. Là, Bryan prend une sacré décision : disparaître en détournant 17 millions de dollars. Bien sûr ça ne plaît pas à InterFund, la société de courtiers qui l’emploie, plus habituée à voler les gens qu’à se faire voler. Neal Nathanson, chargé des recouvrements spéciaux et Seo-yun, la supérieure de LeBlanc, se lancent aux trousses du scélérat. S’ensuit une course poursuite dans les Caraïbes pour retrouver le fugitif et surtout pour récupérer le magot.

Dans ce roman l’auteur nous a concocté une intrigue assez jubilatoire : les traders de Wall Street se font rouler dans la farine par un des leurs. Et comme c’est un des leurs il sait comment s’y prendre pour ne pas se faire repérer. C’est seulement quand il disparaît qu’ils s’aperçoivent qu’il n’est pas parti les poches vides : il a emporté 17 millions de dollars en l’argent virtuel qu’il a converti en argent bien réel, soit dix gros sacs bourrés de billets de banque de tous pays. Bien sûr ils vont tout faire pour récupérer le fric.

Les personnages sont hauts en couleurs. Le voleur, LeBlanc, est un type brillant qui aurait aussi bien pu s’enrichir en continuant d’exercer son métier. Mais il en a marre de cette vie aseptisée, il veut prendre du bon temps, apprécier les plaisirs simples de la vie. Il est décontracté et sympathique. Celui qui est chargé de le retrouver, Neal, est homosexuel et il souffre d’une récente séparation avec son petit ami. C’est quand même un gars efficace qui connaît son boulot. La chef de l’équipe de traders, Seo-yun, est une femme solitaire et excentrique mais extrêmement douée qui rapporte beaucoup de fric à sa boîte. Elle va se marier, ce qui ne la réjouit pas outre mesure. Elle est régulièrement harcelée par son fiancé pour la préparation du mariage. Elle, elle le prépare à sa façon en se livrant à de belles parties de jambes en l’air avec des inconnus. Quant à Chlöe, elle adore la navigation en solitaire mais elle supporte difficilement les contraintes de promotion imposées par ses sponsors.

Mark Haskell Smith nous donne ici un roman tonique, drôle et plein de punch. L’humour, le cynisme et le sexe cohabitent dans cette histoire, ce qui n’empêche pas la critique féroce des loups de Wall Street. Le ton est corrosif, l’écriture percutante. C’est un livre divertissant et fort réjouissant.

Extrait :
BRYAN LEBLANC n’avait jamais vu une telle bande de trous du cul.
Certes, ils étaient bosseurs et intelligents, ces battants qui trimaient quatre-vingts heures par semaine sans jamais se plaindre. Ils restaient assis à leur bureau des journées entières à regarder les images clignoter et défiler sur leurs moniteurs, alignés dans l’open space telles des vaches laitières branchées à des machines qui leur pompaient la vie du corps. Et ils adoraient ça.
Ils n’avaient aucune vie sociale, aucun ami en dehors du travail. Ils surfaient sur l’algorithme, ils chevauchaient les marchés pour exécuter des combines toujours plus complexes afin d’extraire le lucre du système et d’engraisser leur employeur. Ils oubliaient de dormir et enchaînaient les nuits blanches. Ils gonflaient les résultats. Ils bouffaient des chiffres. Et une fois qu’ils étaient rassasiés et qu’ils avaient savouré leur victoire, ils allaient prendre une douche dans la salle de sport. Ils faisaient le nécessaire pour mériter leur pécule, pour décrocher leur bonus, pour goûter aux délicieux fruits du système. Ils étaient les héros de l’économie libérale, les marines du capitalisme, les heureux élus, si fiers et totalement imbus d’eux-mêmes. Les vecteurs de la culture d’entreprise dispensée par les gros bonnets d’InterFund.

Niveau de satisfaction :
4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)

 

 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Remarquable, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.