Mort-en-direct.com – John Katzenbach

Par Raymond Pédoussaut

Date de publication originale : 2010 (The professor)
Date de publication française : 2012 (Presses de la Cité)
Genre : Thriller
Personnages principaux : Adrian Thomas, professeur de psychologie, atteint de grave maladie – Jennifer jeune fille de 16 ans, séquestrée – Terri Collins, policière.

Le professeur Adrian Thomas est chercheur en psychologie à la retraite. Il vient d’apprendre qu’il est atteint d’une maladie dégénérative du cerveau, la démence à corps de Lewy. Les symptômes de cette maladie rare sont une détérioration rapide des fonctions cérébrales et l’apparition d’hallucinations. Rentrant chez lui, encore sous le choc de la mauvaise nouvelle, il remarque, sur le trottoir une jeune fille qui marche d’un pas décidé. Arrive une camionnette avec une femme au volant et un homme à ses côtés. La camionnette s’arrête à la hauteur de la fille et redémarre sur les chapeaux de roues … et la fille a disparu ! Cet évènement interpelle Adrian et devient obsessionnel. Il remet son suicide à plus tard et décide de prévenir la police. Pendant ce temps, la policière Terri Collins reçoit un appel affolé de la mère de Jennifer, une jeune fille de 16 ans qui a déjà fugué plusieurs fois. Celle-ci a de nouveau disparu. Adrian fait la relation entre la disparition de Jennifer et ce qu’il pense être un enlèvement. Il essaie de convaincre l’inspecteur Collins, qui est pleine de bonne volonté, mais n’a aucun élément matériel pour pouvoir ouvrir une enquête. Adrian se sent investi du devoir de secourir Jennifer. Mais il ne sait pas vraiment comment s’y prendre. Il a l’idée de faire appel à un pervers sexuel identifié, qui a déjà fait de la prison, pour explorer le monde glauque des réseaux illégaux mettant en scène des tortures et des morts filmées en direct (snuff movies).

L’auteur raconte l’histoire par des chapitres destinés au professeur Adrian, à la jeune Jennifer et à l’inspecteur Terri Collins, de façon alternée. Ce ne sont pas ces personnages eux-mêmes qui s’expriment, le narrateur est extérieur. Katzenbach utilise une astuce qui peut être difficile à avaler pour les esprits rationnels : le professeur malade a des hallucinations qui lui permettent d’entrer en contact avec ses chers disparus, sa femme, son fils, son frère. Et ces morts vont lui être sacrément utiles en lui dispensant des conseils judicieux et des encouragements opportuns. L’excuse de la maladie et des hallucinations permet à l’auteur d’expliquer autrement que par le paranormal cette aide bien précieuse. Si on accepte cette ficelle, le livre devient très agréable à lire.

L’auteur décrit très bien le monde interlope des réseaux souterrains où les scènes d’humiliation et de torture participent au plaisir de quelques voyeurs en quête de plaisirs malsains, accessibles par Internet et carte bancaire. Il montre comment les organisateurs de ces spectacles se voient comme des génies de la mise en scène, très fiers d’eux. À leur sadisme s’ajoute, un sentiment de toute puissance et de possession. Les voyeurs sont aussi dénoncés comme des individus ordinaires, partout dans le monde, qui ont besoin d’un fort stimuli pour avoir l’impression d’exister, tout en étant complètement imperméables au sort de la victime simplement vue comme un objet de distraction. La souffrance et la peur éprouvées par la victime sont aussi bien mises en évidence.

La dernière partie du roman tourne au thriller haletant. L’action s’emballe dans des scènes cinématographiques dignes d’Hollywood. Le roman s’achève sur une note émotionnelle qui contraste avec les parties les plus dures.

C’est un excellent polar, si on admet le procédé narratif des hallucinations liées à la maladie qui s’avèrent être d’un grand réconfort pour le héros.

Ma note : (4,5 / 5)

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Remarquable, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mort-en-direct.com – John Katzenbach

  1. Ping : Mort-en-direct.com – John Katzenbach | Sang d'Encre Polars | Thrillers + | Scoop.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*