Du polar au Goncourt

Le Goncourt 2013 est attribué à Pierre Lemaitre

 « On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels ».
Anatole France

 

aurevoirlahaut

Pierre Lemaitre vient d’être honoré par le Goncourt et son Au revoir là-haut, littérature sérieuse en forme de suspense, qui porte sur la période qui a suivi la Guerre de 14, est le premier d’une douzaine de romans historiques qui couvriront une centaine d’années, de 1920 à 2020.

lemaitre-goncourt Comme nous avions déjà reconnu le talent de Lemaitre (ses cinq polars ont été loués sur Sang d’Encre Polars : Travail soigné, Robe de marié (sic), Alex, Cadres noirs et Sacrifices), nous sommes très heureux qu’un pionnier de la littérature dite populaire, après Vautrin et Pennac, soit reconnu par les caïds de la littérature dite sérieuse. Lemaitre l’observe lui-même : « Ce que l’Académie Goncourt a bien voulu couronner c’est un savoir-faire qui vient du polar, (…) c’est une bonne nouvelle pour la littérature populaire ».

Lemaitre nous quitte, mais ça ne nous empêchera pas de le suivre, pendant que les académiciens viendront peut-être fouiner de notre côté pour voir ce que Lemaitre pouvait bien trafiquer depuis 2006.

On peut dire de la littérature ce qu’on dit de la musique : elle n’est pas grande ou petite; elle est bonne ou médiocre. Quant aux écrivains, il y en a de grands et de très grands. Pierre Lemaitre a toujours été un très grand; nous serons maintenant plus nombreux à le savoir.

Bonne route, cher Lemaitre, et soyez assuré de notre reconnaissance : vous ne nous échapperez pas, parce que nous ne vous laisserons pas tomber.

Michel Dufour
6 novembre 2013

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Du polar au Goncourt

  1. Robert PONDANT (Belgique) dit :

    Bonjour Michel,

    Voilà que je termine avec regret, ce superbe bouquin qu’il faut avoir lu !!!
    Ce roman tiré en partie de faits réels , le scandale des exhumations militaires, est écrit d’une façon magistrale en faisant passer le lecteur par tous les sentiments, : l’horreur, l’humour, le cynisme, ce n’est pas un polar malgré le suspence entretenu , c’est un vrai roman noir portant le reflet d’une société maitrisée par le cynisme et l’affairisme :
    bref au début du XX siècle déjà toutes les prémisses de notre sociétés actuelles

    Amitiés

    • michel dufour dit :

      Bonsoir Robert,
      Plusieurs amis m’ont conseillé ce roman et, comme vous vous êtes donné la peine de m’écrire, vous serez probablement la goutte qui fera déborder le vase. Je le lirai donc pour me reposer des polars, bien que ce me semble assez exigeant. Mais l’intelligence de Lemaitre est toujours fascinante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.