Dortoir interdit – Serge Brussolo

Date de Publication : 2009 aux Editions Fleuve Noir et 2010 chez  Pocket
Genres : Suspense / Aventures
Personnage principal : Mickie Katz de l’Agence 13

Mickie Katz, une jeune femme franco-américaine, est une décoratrice hors pair. Cependant son expérience de décoratrice branchée à New York finit mal à la suite d’une sombre histoire de vol. Elle est alors obligée de chercher des petits boulots jusqu’à ce qu’elle soit contactée et engagée par l’agence 13. Cette agence est spécialisée dans la transformation de lieux ayant servi de cadre à des crimes horribles. Sa première mission consiste à réaménager un ancien bunker refuge pour survivants à un holocauste nucléaire. Dans ce bunker immense, à l’époque de la guerre froide, 300 personnes avaient été enfermées dans le cadre d’une simulation pour étudier les effets de la claustrophobie sur des individus soumis à l’inactivité prolongée. Les choses avaient très mal tourné et les gens s’étaient entre-tués sans que l’on en connaisse les raisons. Mickie doit convertir ce lieu lugubre en une demeure de luxe pour le compte d’un milliardaire du pétrole, Tobbey Zufrau-Clarkson, qui doit se réfugier là, avec sa famille, quand éclatera le conflit nucléaire. Le personnage est complètement frappadingue mais aussi très riche et dangereux : il entretient une armée de mercenaires surentraînés qui doit assurer sa sécurité. En outre il est obsédé par son arrière grand père, colonel sudiste pendant la guerre de Sécession, qui est mort décapité sur un champ de bataille. Bien sûr, rien de se passe comme prévu. Des évènements inquiétants viennent d’abord perturber les travaux, puis il y a une nouvelle tragédie. Des gens intéressés par la fortune du commanditaire entrent en scène et les évènements se précipitent dramatiquement.

Serge Brussolo sait installer un climat inquiétant et oppressant. Les évènements sont perturbants, ils échappent à la compréhension logique et sont à la limite du surnaturel. On pourrait trouver que la vraisemblance est un peu limite. Pour ma part cela ne m’offusque pas car cela permet de créer une ambiance étrange, un peu gothique qui ajoute du piment à la sauce déjà bien relevée. Les personnages sont typés, à la fois comiques et inquiétants : la décoratrice est une aventurière, débrouillarde avec le sens de l’humour, le milliardaire est dingue mais puissant et craint, sa famille complètement endoctrinée par ses théories fumeuses, la médium bien dévouée à son employeur et pas tout à fait désintéressée, les avocats très intéressés … On retrouve dans ce roman les thèmes chers à Brussolo : l’action se déroule dans un lieu coupé du reste du monde, les personnages sont en rupture avec la société, l’ambiance est angoissante. L’humour est toujours présent et les expressions employées souvent savoureuses. Dortoir Interdit est pour moi un livre divertissant, agréable à lire, même si ce n’est pas le chef-d’œuvre de la décennie. Ce livre est un mélange de roman d’aventures et de suspense, recommandé à ceux qui aiment les atmosphères étranges et mystérieuses. Les aventures de Mickie Katz se poursuivent dans le tome 2 de l’agence 13, Ceux d’en bas.

Serge Brussolo est né à Paris en 1951. Ce qui caractérise son œuvre c’est une imagination débordante qui lui a permis d’aborder tous les genres : science-fiction, fantastique, thriller, roman historique et même les livres pour la jeunesse (les aventures de Peggy Sue sont traduites dans une vingtaine de langues). C’est un écrivain prolifique qui a obtenu des prix littéraires dans de nombreux domaines : Grand Prix de la science-fiction française 1981 et en 1988, Prix du roman d’aventures 1994, Grand Prix RTL-Lire 1995.

Ma note : 4 / 5 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Aventure, Français, Remarquable, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*