La conspiration de l’or noir – Steve Alten

Date de publication originale : 2008 (The Shell Game)
Date de publication française : 2008 (City Editions) et 2011 (City Poche)
Genres : Conspiration / Politique-fiction / Thriller
Personnage principal : Ace Futrell expert en ressources pétrolières

Les dirigeants des Etats-Unis s’inquiètent de connaître l’état des réserves pétrolières de la Planète. Ace Futrell est un expert qui préconise l’abandon progressif du pétrole dont les réserves s’épuisent au profit d’énergies renouvelables. Ses positions indisposent fortement les milieux pétroliers et leurs appuis politiques. Sa femme qui a travaillé dans les arcanes de la CIA est prête à révéler les dessous des attentats du 11 septembre. Elle est assassinée devant ses yeux. En cherchant à retrouver le coupable, Ace Futrell va découvrir un complot terrifiant qui provoquerait un cataclysme mondial. Seul contre tous il va essayer d’empêcher l’apocalypse (le mot n’est pas trop fort, il lui est souvent fait référence dans ce récit).

Partant des évènements du 11 septembre qui ont permis l’invasion de l’Irak et la main mise sur son pétrole, l’auteur imagine un futur complot encore plus grave en train d’être mis au point pour s’approprier les ressources pétrolières de l’Iran. L’auteur n’y va pas de main morte. C’est une charge sans nuance contre les néo conservateurs du parti Républicain des Etats-Unis accusés de mettre le monde en péril pour servir leurs propres intérêts.

L’auteur n’a utilisé le polar que comme support à une dénonciation des actions d’un groupe obsédé par la domination et dont les agissements devraient provoquer un chaos planétaire. Ce livre est un acte militant. Ceux qui acceptent intellectuellement qu’on propose une nouvelle lecture des évènements du 11 septembre, trouveront dans ce bouquin un scénario catastrophe d’autant plus terrifiant qu’il est basé sur une enquête documentée. Ce n’est pas inintéressant et on se demande même pourquoi les principaux médias ont été si peu curieux devant les incohérences de l’interprétation officielle de ces évènements dramatiques. Un peu plus d’investigations journalistiques aurait été salutaire. Mais c’est un autre débat.

A force de montrer qu’il s’est bien documenté, qu’il a soigneusement étudié la question et en voulant convaincre, l’auteur finit par lasser en nous assénant de nombreuses explications détaillées sur les technologies et en décortiquant les intérêts géopolitiques liés au pétrole. On s’éloigne du polar au profit de la thèse politique. C’est didactique mais assommant. Ceux qui peuvent supporter d’entendre parler de complot sans déclencher une crise d’hystérie apprendront peut être des choses, ceux qui ne supportent pas ces théories, ceux qui n’ont pas envie de subir les violentes diatribes d’Alten contre Bush, Cheney et Rumsfeld, et enfin ceux qui simplement cherchent un bouquin distrayant, tous ceux-là devront se tourner vers d’autres lectures. A mettre au crédit de l’auteur une longue enquête de plusieurs années pour rassembler la documentation nécessaire, même si elle n’est orientée que dans un seul sens. Un exemple pour les grands médias !

Ce livre est très documenté et paranoïaque. C’est plus une charge politique contre les néo conservateurs qu’un thriller.

Ma note :  3 / 5

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Moyen, Thriller politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*