Retour à Rédemption – Patrick Graham

Date de Publication : 2010 (Editions Anne Carrière) et 2011 (Pocket)
Genre : Thriller
Personnage principal : Peter Shepard, avocat d’affaires à San Francisco

Rédemption est un camp de redressement pour mineurs délinquants. L’avocat d’affaires Peter Shepard y a fait un séjour pendant son adolescence. Aujourd’hui tout ça est oublié, la réussite professionnelle a fait de lui un homme comblé : il a une belle femme, deux ravissantes fillettes et une grande maison. Cependant depuis son accident vasculaire, une sombre angoisse l’étreint : la hantise du Big One, le grand tremblement de terre définitif qui engloutira la ville. Quant le stress est trop fort il se réfugie sur son banc, dans le Golden Gate Park qui est le seul endroit qui résistera, peut être, à la dévastation. Ce n’est pas la catastrophe tant redouté qui s’abat sur lui mais un tout autre malheur : sa femme et ses filles sont assassinées en plein désert du Nevada. Et le passé va ressurgir !
A Rédemption, sévices et brimades étaient courants. Le directeur du centre était un fanatique religieux qui, sous prétexte d’expiation, se livrait avec ses hommes, à des tortures et des humiliations. C’était un gourou cruel et pervers appliquant les mêmes méthodes que les sectes malfaisantes : isolement, harcèlement, décervelage. Les meurtres et les viols faisaient aussi parties des pratiques de ce pénitencier bien particulier. Pour résister il s’est formé un groupe de six membres, les Enfants perdus, dont font partie Peter et sa jeune compagne Wendy ainsi que quatre autres garçons. Ils ont passé un pacte entre eux. Un pacte qui ne doit jamais être oublié.
Aujourd’hui, l’assassinat de sa famille implique directement un des membres des Enfants perdus. Ce sera l’occasion douloureuse pour Peter de renouer avec ses anciens compagnons et de voir ce que chacun est devenu. Mais on n’a pas séjourné à Rédemption sans en conserver une marque profonde, à vie. Aussi plusieurs ex-membres des Enfants perdus ont mal tourné, pour des raisons différentes.
L’auteur alterne les récits du passé, au Centre Rédemption, et la période actuelle qui, 20 ans après, a vu le meurtre de toute sa famille. Cela met en évidence l’influence de ce passage dans l’enfer de Rédemption sur le cours de la vie de chacun. C’est souvent brutal et violent mais l’auteur réussit aussi à introduire de la tendresse et même de l’amour. Le mélange est assez réussi et donne une tonalité nostalgique à l’histoire.
Patrick Graham est un auteur de nationalité franco-américaine. Né en France, il a passé une partie de sa vie aux États-Unis. Retour à Rédemption est son troisième roman qui est tout à fait différent, selon les critiques, de ses deux premiers que je n’ai pas lu : l’Évangile selon Satan et l’Apocalypse selon Marie.
Ma note : 4 / 5 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Français, Remarquable, Thriller, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*