Aurora, Kentucky – Carolyn D. Wall

Date de publication originale : 2008 (Sweeping Up Glass)
Date de publication française : 2010 (Seuil) et 2011 (Points)
Genres : Historique / Sociologique / Roman noir
Personnages principaux : Olivia Harker (Livvy) femme courageuse et dure

Nous sommes en 1938, dans l’Amérique profonde, à Aurora dans le Kentucky. Olivia Harker vit presque heureuse avec son père, malgré le froid et la pauvreté, jusqu’à ce que sa mère revienne à la maison. Pendant des années la mère a été absente, elle était soignée ailleurs pour des troubles psychiatriques. Ce retour se fera dans la douleur et la haine va s’installer entre la mère et la fille. Les années vont passer et nous retrouvons Olivia âgée qui a eu une fille qui est partie faire du cinéma et chercher la réussite à Hollywood en lui laissant son fils William. Entre le petit-fils et sa grand-mère c’est l’amour et c’est toujours la haine entre Olivia et sa mère qui vit maintenant dans une cabane près de la maison. Olivia doit faire bouillir la marmite et s’occuper à la fois de son petit-fils et de sa mère dépendante et sujette à de fréquentes crises de folie.

D’autres évènements vont apporter des soucis supplémentaires à Olivia : des loups argentés, introduits par son grand-père, vivent sur ses terres, ils sont tués et une de leurs oreilles est coupée. Olivia ne comprend pas la signification de cet acte. Elle s’interroge également sur ce qui se passe chez ses voisins, les Phelps, qui rassemblent des gens dans leur grange pour d’étranges cérémonies. En se renseignant sur la mort de son père, elle va déterrer un secret qui n’était d’ailleurs pas si secret puisque ses amis de la communauté noire connaissaient les évènements qu’on lui avait soigneusement cachés pendant de longues années.

La première partie du roman raconte la vie misérable de la famille Harker dans ce Kentucky pauvre et glacé. Dans cette partie c’est un roman historique et sociologique qui décrit la misère et le racisme. Ensuite le récit tourne au suspense quand l’héroïne cherche la signification des évènements inquiétants qui la mettent en danger, elle et son petit-fils. Dans la dernière partie l’action s’emballe et roman devient un thriller intense. La lenteur de la première partie cède progressivement la place à l’action, le roman va en s’accélérant et finit en trombe.

Pour son premier roman Carolyn D. Wall signe un ouvrage abouti, intéressant par ses multiples aspects et par la qualité des personnages, notamment celui d’Olivia Harper, la narratrice, femme courageuse et déterminée mais aussi tendre et fragile.

Ma note :  4 / 5 

Partager sur les réseaux sociaux
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail
Ce contenu a été publié dans Américain, Historique, Remarquable, Roman noir, Sociologique, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*